Rhabdomyocyte

Les rhabdomyocytes sont les cellules musculaires des muscles striés squelettiques [réf. souhaitée]. Ils se forment par fusion de myoblastes, donnant des myotubes à noyaux centraux qui, sous l'effet de l'innervation [Comment ?] vont se différencier en myofibres (à noyaux périphériques). Suite au processus de croissance, on assiste à l'augmentation de la taille des fibres (en longueur et en épaisseur par adjonction ce cellules satellites embryonnaires) donnant ainsi les cellules musculaires striées [réf. souhaitée].

Elles ont la caractéristique de comporter un grand nombre de noyaux (en moyenne 100) situés en périphérie du cytoplasme (sous la membrane plasmique) et de former ainsi les syncytiums [réf. souhaitée]. Ce sont les unités contractiles du muscle grâce à l'organisation de leurs myofilaments d'actine et de myosine à même de « glisser » les uns par rapport aux autres, sous l'impulsion d'un influx nerveux. Les rhabdomyocytes sont de grandes cellules, ayant un diamètre variant de 10 à 100 micromètres pour une longueur de 1 à 30 cm. [Information douteuse] [réf. nécessaire]

Voir aussi

Liens internes

  • Portail de la biologie cellulaire et moléculaire
  • Portail de l’anatomie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.