Ordonnance de Brunoy

L'ordonnance de Brunoy est la première réglementation forestière en langue française connue. Elle fut édictée le par Philippe VI de Valois dans son château de Brunoy, en forêt de Sénart. L'idée est de préserver les ressources forestières, comme le démontre son article 4 : « Les maîtres des eaux et forêts enquerront et visiteront toutes les forez et bois et feront les ventes qui y sont, en regard de ce que lesdites forez se puissent perpétuellement soustenir en bon estat »[1],[2]. Cette politique de préservation de la forêt restera une constante de l'histoire de France, notamment avec Colbert[réf. nécessaire]. Elle est reprise aujourd'hui dans le concept de développement durable.

Références

Articles connexes

  • Portail du bois et de la forêt
  • Portail du Moyen Âge tardif
  • Portail de l’environnement
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.