Charles-Edmond Perrin

Charles-Edmond Perrin (Château-Salins,- Paris,) est un historien médiéviste français[1]. Ami de Marc Bloch, il fut le directeur de thèse de Georges Duby et eut comme étudiant Jacques Le Goff.

Charles-Edmond Perrin
Biographie
Naissance
à Château-Salins (Moselle)
Décès (à 86 ans)
à Paris (France)
Nationalité Française
Thématique
Formation École normale supérieure
Titres Professeur des universités
Membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
Profession Historien
Travaux
  • Essai sur la fortune immobilière de l'abbaye alsacienne de Marmoutier aux Xe et XIe siècles (1935)
  • L’Allemagne, l'Italie et la Papauté de 1125 a 1250 (1949)
  • Seigneurie rurale en France et en Allemagne du début du IXe à la fin du XIIe siècle (1966)
Approche Histoire médiévale (seigneurie rurale)
Membre de Académie des inscriptions et belles-lettres

Biographie

Années de formation

Charles-Edmond Perrin naît le 18 octobre 1887 à Château-Salins[1], alors en Lorraine annexée. Ayant rejoint la France pour parfaire son cursus, Charles-Edmond Perrin fait de solides études en histoire et géographie à « Normale sup[2]», obtenant son agrégation en 1911[3]

Carrière universitaire

Après une thèse en histoire médiévale, Charles-Edmond Perrin enseigne à Grenoble, Strasbourg[4], puis Paris. Professeur à la Sorbonne, spécialiste de l'histoire rurale du Moyen Âge, Charles-Edmond Perrin devient membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres. Il en est élu président en 1950[5].

Au cours de sa carrière, il publia de nombreux travaux historiques, qui font encore aujourd’hui référence. Il s’éteint en 1974[1].

Publications

  • Essai sur la fortune immobilière de l'abbaye alsacienne de Marmoutier aux Xe et XIe siècles, Collection d'études sur l'histoire du droit et des institutions de l'Alsace, 1935.
  • Recherches sur la seigneurie rurale en Lorraine d'après les plus anciens censiers (IXe-XIIe siècle), Publications de la Faculté des lettres de l'Université de Strasbourg, 1935.
  • L’Allemagne, l'Italie et la Papauté de 1125 a 1250, 1949.
  • Trois provinces de l'Est: Lorraine, Alsace, Franche-Comté, 1957.
  • Seigneurie rurale en France et en Allemagne du début du IXe à la fin du XIIe siècle, 1966.

Notes et références

  1. Notice d'autorité sur catalogue.bnf.fr
  2. Charles-Edmond Perrin: Souvenirs sur la promotion 1908. In Bulletin, 85, juin 1959.
  3. André Chervel, « Les agrégés de l'enseignement secondaire. Répertoire 1809-1950 », sur Ressources numériques en histoire de l'éducation (consulté le 19 juin 2014).
  4. Jusqu'en 1947. C'est le médiéviste Robert Boutruche qui lui succéda.
  5. Discours de Pierre Marot sur persee.fr.

Source

  • Marot Pierre : Discours du Président, séance publique annuelle. In: ‘’Comptes-rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres’’, 118e année, no 4, 1974. (p. 568-579)

Liens externes

  • Portail du Moyen Âge
  • Portail de l’historiographie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.