Tramway d'Ouargla

Le tramway d'Ouargla est un réseau de tramway qui dessert la ville d'Ouargla, en Algérie, et mis en service commercial le [1]. En 2018, il comprend une ligne de 9,7 km avec 16 stations[1]. Ouargla est la cinquième ville d'Algérie à disposer d'un tramway moderne.

Tramway d'Ouargla
ترامواي ورقلة

Tramway d'Ouargla

Situation Ouargla
Type Tramway
Entrée en service [1]
Longueur du réseau 9,7 km[1]
Lignes 1[1]
Stations 16[1]
Trains 23 Alstom Citadis[1]
Fréquentation 15 340 / jour, en moyenne[2]
Écartement des rails 1 435 mm
Propriétaire Entreprise Métro d'Alger (EMA)[1]
Exploitant Setram
(RATP Dev / ETUSA / EMA)[1]

Histoire

La réalisation du tramway a été confiée à un consortium composé de Rover Alcisa, Elecnor and Assignia Infrestructuras dans le cadre d'un contrat de 228 millions d'euros attribué en 2013[1].

Le tramway d'Ouargla est officiellement inauguré le , en présence de Abdelghani Zalène[1].

Caractéristiques

Tracé

Stations

Exploitation

Contrat

Le , le groupe RATP annonce avoir obtenu l'exploitation et la maintenance de tous les projets de tramways algériens, y compris le tramway d'Ouargla, dans le cadre d'une coentreprise (sauf la maintenance pour Alger)[3]. RATP Dev dirige cette société commune, la « Société d'exploitation des tramways » (Setram), dont elle est actionnaire à 49 %, aux côtés de l'ETUSA (36 %) et de l'Entreprise Métro d'Alger (EMA, 15 %)[3],[4],[5],[6]. Comme c'est le cas pour les autres réseaux de tramway en Algérie, la Setram est chargée de l’exploitation, de la préparation à l’exploitation, ainsi que de l’entretien et de la maintenance du tramway d'Ouargla[1],[3],[7].

Offre de service

Matériel roulant

Le tramway d'Ouargla est équipé de 23 rames du type Citadis 402 construites par Alstom et assemblées par Cital à Annaba, en Algérie. La capacité d'une rame est de 414 passagers. Afin de résister aux conditions climatiques particulièrement difficiles, liées à la proximité du désert du Sahara, les rames sont équipées d'une climatisation renforcée et de films de protection solaire sur les vitres et disposent de protections particulières pour empêcher l'atteinte des parties techniques par du de sable ou de la poussière[1].

Tarification

Fréquentation

Début , un mois après la mise en service, la Setram communique sur 15 340 passagers par jour, en moyenne[2].

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail des transports en commun
  • Portail de l’Algérie
  • Portail du chemin de fer
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.