Terrorisme en 2004

2004 est l'année où il y a le moins d'attaques terroristes au XXIe siècle. Elles sont au nombre de 1161. Cependant, le nombre de victimes augmente en comparaison de l'année précédente. Leur nombre passe de 3271 à 5713[1].

Éphémérides
Chronologie du terrorisme
2001 2002 2003 2004  2005 2006 2007
Décennies du terrorisme :
1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030
Chronologie dans le monde
2001 2002 2003  2004  2005 2006 2007
Décennies :
1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030
Siècles :
XXe siècle  XXIe siècle  XXIIe siècle
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Astronomie Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Élections Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre

Événements

Janvier

  • , Irak : un attentat à la voiture piégée devant le quartier général américain à Bagdad fait vingt-quatre morts et plus de cent blessés[réf. nécessaire].

Février

  • , Irak : cent cinq personnes sont tuées et plus de deux cents blessées dans un double attentat-suicide à Erbil, contre les sièges des deux principaux partis kurdes en Irak[2],[3].
  • , Russie : une bombe explose dans une rame de métro à Moscou, tuant quarante personnes[4],[5].
  • , Irak : un attentat-suicide devant un commissariat de police d'Iskandariyah, au sud de Bagdad, fait cinquante-cinq morts et soixante-sept blessés[réf. nécessaire].
  • , Irak : un attentat-suicide contre le centre de recrutement de l'armée irakienne fait quarante-sept morts[6].
  • , Irak : un attentat-suicide contre un commissariat de police d'un quartier kurde de Kirkouk, au nord de Bagdad, fait huit morts et quarante-cinq blessés[réf. nécessaire].
  • , Philippines : l'explosion d'une bombe à bord du Superferry 14 fait cent seize victimes. L'attentat est revendiqué par Abou Sayyaf[7].

Mars

  • , Irak : une série d'attentats tue cent quatre-vingts personnes et en blesse environ cinq cent cinquante à Kerbala[3],[8].
  • , Espagne : une série d'attentats à la bombe à Madrid, dans des trains de banlieue, font cent quatre-vingt onze morts et plus de mille cinq cents blessés[5],[9].
  • , Ouzbékistan : une série d'attentats à Tachkent fait dix-neuf morts[10].
  • , Ouzbékistan : une seconde série d'attentats à Tachkent fait vingt-trois morts[10].

Avril

  • , Irak : soixante-quatorze personnes sont tuées et plus de cent soixante blessées dans cinq attentats à la voiture piégée contre la police irakienne à Bassorah et à Zoubeïr, dans le sud de l'Irak[3],[11].

Mai

  • , Arabie saoudite : six occidentaux[n 1] sont tués dans un attentat contre une filiale de la société helvético-suédoise ABB à Yanbu[12].
  • , Tchétchénie : le président tchétchène Akhmad Kadyrov est assassiné lors de l'explosion d'une bombe, alors qu'il assistait de sa tribune officielle à la parade militaire commémorant à Grozny la victoire de la Seconde Guerre mondiale[13].
  • , Irak : le président du conseil de gouvernement provisoire irakien, Abdel Zahra Osmane Mohammad, est tué à Bagdad, dans un attentat à la voiture piégée qui fait une dizaine de victimes[14]
  • , Arabie saoudite : une série d'attaques à Khobar, attribuée à Al-Qaïda, fait seize morts, dont neuf civils[réf. nécessaire].

Juin

  • , Irak : un attentat-suicide à la voiture piégée contre une base américaine à Baiji, au nord de Bagdad, fait onze morts et vingt-six blessés[réf. nécessaire].
  • , Irak : un attentat à la voiture piégée à Bagdad fait quarante-et-un morts et une centaine de blessés[15].
  • et , Ingouchie : une vague d'attentats terroristes à Nazran, capitale d'Ingouchie, fait quatre-vingt-quinze morts[réf. nécessaire].
  • , Irak : une série d'attentats dirigés contre la police, au nord et à l'ouest de Bagdad, font plus de cent morts[3].
  • , Turquie : deux attentats suicides, à Ankara et Istanbul, à la veille de la visite de George W. Bush font au moins trois morts et seize blessés[réf. nécessaire].

Juillet

  • , Irak : un attentat à la voiture piégée à Bakouba fait soixante-huit morts et cinquante-six blessés[16].

Août

  • , Russie : la destruction en vol par des actions-suicide terroristes de deux avions de ligne Tu-154 et Tu-134, au-dessus de Toula et de Rostov-sur-le-Don, fait quatre-vingt-dix morts[réf. nécessaire].
  • , Russie : un attentat à la bombe dans la station de métro de Moscou Kachirskoïe Chossé fait douze blessés[réf. nécessaire].
  • , Afghanistan : un attentat à la voiture piégée, à Kaboul, fait au moins douze morts et une trentaine de blessés[réf. nécessaire]. Les talibans visaient la société militaire privée américaine Dyncorps, chargée de la protection du président Hamid Karzai[réf. nécessaire].
  • , Israël : deux hommes se font exploser dans deux autobus de la banlieue de Beersheva, dans le sud d'Israël, tuant seize personnes et blessant au moins quatre-vingts autres. Cet attentat est revendiqué par le Hamas[réf. nécessaire].
  • , Russie : une femme se fait exploser devant la station de métro Rijskaïa, faisant au moins dix morts et une cinquantaine de blessés[17]

Septembre

  • au , Russie : la prise d'otages de Beslan, en Ossétie du Nord, se conclut par un assaut des forces militaires russes et fait trois cent trente et un morts et plus de quatre cents blessés[18].
  • , Indonésie : un attentat contre l'ambassade australienne à Jakarta fait neuf morts et plus de cent soixante blessés. L'attaque est revendiquée par la Jemaah Islamiyah, considérée comme proche d'Al-Qaïda[réf. nécessaire].
  • , Irak : une voiture piégée explose devant le quartier général de la police à Bagdad, faisant quarante-sept morts et cent quatorze blessés[réf. nécessaire].
  • , Irak : Une série d'attentats à la bombe à Bagdad fait quarante et un morts  dont trente-quatre enfants  et cent trente et un blessés[19].

Octobre

  • , Égypte : triple attentat à la voiture piégée à Taba et à Ras Chetan dans le Sinaï contre des touristes israéliens, faisant 32 morts[20].
  • , Israël : 6 personnes sont tuées et plus de 30 autres sont blessées dans un attentat suicide palestinien sur le principal marché de Hadera. Le Djihad islamique revendique cet attentat, présenté comme un acte de représailles à la mort d'un chef de l'organisation tué par l'armée israélienne en Cisjordanie.

Novembre

  • , Irak : Une série d'attentats à la voiture piégée à Samarra fait 42 morts et 62 blessés[21].
  • , Irak : Une série d'attaques à Bakouba fait 45 morts et 32 blessés[22].
  • , Irak : Un attentat à la voiture piégée à Bagdad fait 17 morts et 20 blessés[23].

Décembre

  • , Israël : Un kamikaze se fait exploser devant le centre commercial Sharon à Netanya, faisant au moins cinq morts et une quarantaine de blessés. D'après la chaîne de télévision du Hezbollah libanais, l'aile militaire du Djihad islamique, les Brigades de Jérusalem, a revendiqué cet attentat.
  • , Arabie saoudite : attentat contre le consulat américain de Djeddah ; 5 personnes sont tuées ainsi que 3 assaillants[24].
  • , Irak : Un attentat suicide à Mossoul fait 14 morts et 50 blessés[25].

Notes et références

Notes

  1. Trois Américains, deux Britanniques et un Australien.

Références

  1. Édouard Lamort, « INFOGRAPHIE. Le nombre d'attentats flambe-t-il dans le monde depuis 2015 ? », sur nouvelobs.com, L'Obs, (consulté le 23 août 2016)
  2. (en) « Irbil bombings toll reaches 101 », sur bbc.co.uk, BBC News, (consulté le 5 octobre 2016)
  3. « Les attentats les plus meurtriers en Irak depuis mai 2003 », sur lefigaro.fr, Le Figaro, (consulté le 5 octobre 2016)
  4. (en) Stephen Mulvey, « Russia's suicide bomb nightmare », sur bbc.co.uk, BBC News, (consulté le 5 octobre 2016)
  5. Stéphane Kovacs et Blandine Le Cain, « Depuis 1980, une quinzaine d'attentats dans les gares et aéroports européens », sur lefigaro.fr, Le Figaro, (consulté le 15 septembre 2016)
  6. (en) « Car bomb kills Iraq army recruits », sur bbc.co.uk, BBC News, (consulté le 5 octobre 2016)
  7. (en) « Islamic militants 'bombed ferry' », sur bbc.co.uk, BBC News, (consulté le 5 octobre 2016)
  8. (en) « Iraq Shias massacred on holy day », sur bbc.co.uk, BBC News, (consulté le 6 octobre 2016)
  9. « titre=Espagne - attentats de Madrid : enjeu politique du procès », sur latinreporters.com, (consulté le 5 octobre 2016)
  10. Gérard Diez, « Vague d'attentats à Tachkent », sur liberation.fr, Libération, (consulté le 5 octobre 2016)
  11. (en) « Scores killed in Iraqi bombings », sur bbc.co.uk, BBC News, (consulté le 5 octobre 2016)
  12. « Attentat à Yanbu : 6 Occidentaux tués », Le Nouvel Observateur, (consulté le 6 octobre 2016)
  13. (en) « Bomb kills Chechen president », sur cnn.com, CNN, (consulté le 6 octobre 2016)
  14. Valérie Gas, « Le président de l’exécutif victime d’un attentat », sur rfi.fr, RFI, (consulté le 6 octobre 2016)
  15. (en) « Huge bomb targets Iraqi recruits », sur bbc.co.uk, BBC News, (consulté le 5 octobre 2016)
  16. (en) « Scores killed in Iraq bomb attack », sur bbc.co.uk, BBC News, (consulté le 6 octobre 2016)
  17. (en) Erin E. Arvedlund, Sophia Kishkovsky et C.J. Chivers, « After a Spate of Bombings, Moscow's Full of Foreboding », sur nytimes.com, The New York Times, (consulté le 6 octobre 2016)
  18. « Peine de mort commuée en prison à vie pour l'unique accusé de la prise d'otages de Beslan », sur lemonde.fr, Le Monde, (consulté le 6 octobre 2016)
  19. (en) « Children massacred by Iraq bombs », sur bbc.co.uk, BBC News, (consulté le 6 octobre 2016)
  20. (en) Death toll rises in Egypt blasts, BBC News
  21. (en) Rebel attacks in Samarra kill 33, BBC News
  22. (en) Iraq rebels attack Baquba police, BBC News
  23. (en) Bomb kills 17 in central Baghdad, BBC News
  24. « Le consulat US de Djeddah attaqué », sur L'Obs,
  25. (en) Suicide bombers strike in Iraq, BBC News

Articles connexes

  • Portail des années 2000
  • Portail du terrorisme
  • Portail de la mort
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.