Phare des Baleines

Le phare des Baleines est situé à la pointe ouest de l'île de Ré (Charente-Maritime), sur la commune de Saint-Clément-des-Baleines.

Phare des Baleines
Le phare et le bâtiment des gardiens
Localisation
Coordonnées
46° 14′ 39″ N, 1° 33′ 40″ O
Baigné par
Adresse
Histoire
Construction
Automatisation
Statut patrimonial
 Classé MH (1904, Vieux Phare des Baleines)[1]
 Inscrit MH (2011, Phare des Baleines)
 Classé MH (2012, Phare des Baleineaux)[1]
Gardienné
non
Visiteurs
oui
Architecture
Hauteur
57 m
Hauteur focale
53 m
Marches
257
Matériau
Équipement
Portée
50 km
Feux
Fl(4) W 15s
Identifiants
ARLHS
Amirauté
D1218
List of Lights
MarineTraffic
NGA
113-1268
Localisation sur la carte de Charente-Maritime
Localisation sur la carte de France

Le phare doit son nom au fait qu'un nombre relativement élevé de baleines venaient s'échouer à cet endroit de l'île de Ré par le passé. Il succède au vieux phare des Baleines construit par Vauban.

Le vieux phare des Baleines a été classé au titre des monuments historiques par arrêté du [1]. L'ensemble des bâtiments du phare des Baleines et son parc avec le mur d'enceinte ont été inscrits au titre des monuments historiques par arrêté du . Le phare des Baleines et le bâtiment des machines construits au XIXe siècle ainsi que le phare des Baleineaux sont classés au titre des monuments historiques par arrêté du [1].

Historique

Le phare[2] a été construit, à partir de 1849 sur des plans de l'architecte Léonce Reynaud, pour remplacer l'ancien phare de 29 mètres construit en 1682 sur les directives de Vauban et qui subsiste encore aujourd'hui au nord du phare. La mise en service eut lieu en 1854. Le phare est haut de 57 mètres et l'accès au sommet se fait par un escalier hélicoïdal de 257 marches.

Il est doublé au large (nord-ouest) sur un banc rocheux, le « Haut Banc du Nord », par un petit phare, le phare des Baleineaux.

Après un appel d'offres en 2001, l'État a délégué à une société privée « Patrimoine Océan » la mise en place d'un musée, la remise en état de la vieille tour des Baleines, l'entretien du site et de son parc et la gestion de l'exploitation touristique (visites, boutique)[3].

Le grand phare de 1854 est toujours en activité et son feu a une portée de 50 kilomètres environ. Il est visité par 160 000 visiteurs chaque année.

En 2010, entre janvier et mars, la lanterne du grand phare a été complètement restaurée.

Le musée des Baleines

La vieille tour construite sur ordre de Vauban, allumée en 1682[4], est classée monument historique depuis 1904[1].

Les travaux de restauration ont commencé en et se sont terminés en .

Depuis 2007, un musée consacré aux phares et balises a été créé dans cet ancien bâtiment de l'école des gardiens de phare aux pieds de la vieille tour. Jamy Gourmaud, par vidéo interposée, y anime l'exposition « Les phares, c'est l'aventure ! »[5].

Ancien phare des Baleines restauré et transformé en musée.

Galerie

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Les phares et balises
Les musées
Repères géographiques

Liens externes

  • Portail des phares
  • Portail de l’océan Atlantique
  • Portail des musées
  • Portail de la Charente-Maritime
  • Portail des monuments historiques français
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.