Peter Job

Peter Job, journaliste et administrateur de sociétés, fut directeur général de l'agence de presse Reuters de 1991 à 2001.

Peter Job
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Biographie

Né à Heavitree, près d'Exeter dans le Devon, en 1941, il est diplômé de l'Exeter College, à Oxford en 1963, puis a appris l'espagnol et le japonais[1].

Peter Job commence sa carrière comme reporter dans différents bureaux du groupe entre 1963 et 1971. Il est en particulier correspondent à Paris, New Delhi, Kuala Lumpur, et Jakarta avant de prendre la direction du bureau de Buenos Aires en 1973 puis celle de la région Asie en 1978[2]. Il succède à Glen Renfrew, un passionné de technologie, à la direction générale de Reuters en 1991.

Il n'a pas hésité à dire qu'il est devenu directeur général « par hasard ». « J'étais spécialiste de la Banque mondiale. Quand ils ont demandé un service sur mesure, en 1971, j'ai été muté au management », a-t-il expliqué au magazine L'Expansion[3].

Décrit comme un « grand gaillard au regard bleu », qui « aime avant tout ses rosiers, Shakespeare, la peinture, mais aussi le yachting et la plongée sous-marine », il affiche de bons résultats au cours de cinq premières années à la tête de Reuters: le chiffre d'affaires progresse de 80 %, à 2,7 milliards de livres (21,6 milliards de francs) et les bénéfices ont atteint 414 millions de livres (3,3 milliards de francs), donnant à Reuters une capitalisation boursière de 13,2 milliards de livres (106 milliards de francs) au milieu des années 1990[4]. C'est lui qui décidera l'entrée en Bourse de la filiale de courtage Instinet.

En 2000, il annonce son intention de dégager 1,5 milliard de francs d'économies annuelles d'ici à 2002 et de « rapidement construire un nouveau portail financier, pour servir le marché des particuliers », grâce à une société commune à parts égales avec la société américaine Multex, Multex Investor Europe[5], pour ouvrir un portail destiné aux investisseurs privés européens[6].

Mais en 2001, âgé de 60 ans, il doit céder sa place à un nouveau patron de 41 ans, Tom Glocer, qui dirige déjà deux divisions du groupe, Reuters Information et Reuters America, et devient le premier Américain et le premier non-journaliste à diriger la célèbre agence de presse britannique.

Peter Job a été également administrateur de Deutsche Bank, Schroders et de la compagnie pétrolière Royal Dutch Shell, trois de ses grands clients[7]. Après son départ de Reuters, il s'implique à la direction de l'éditeur de logiciels de communication Tibco Software.

Notes et références

  • Portail des médias
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.