Otto Mejer

Otto Mejer, baron von Besseren Thalfengen, était un officier de marine d'origine prussienne[1], devenu journaliste allemand, qui a dirigé l'agence de presse Telegraphen Union, l'Agence Continentale et le Deutsches Nachrichten Büro (DNB) à l'époque des nazis, de 1933 à 1939.

Otto Mejer
Biographie
Nationalité
Activité

Le DNB avait été créé en avec un statut d'entreprise privée, mais 70 % de son capital appartenait au gouvernement allemand. L'équipe dirigeante comportait aussi Wilhem Weiss, ex-rédacteur en chef du Völkischer Beobachter et Gustav Albrecht[1].

Dès le , le président du DNB Otto Mejer prit rendez-vous à Londres avec Sir Roderick Jones, le directeur de Reuters, afin de réclamer « l'égalité des droits ». Il affirme qu'il ne paiera plus de soulte pour ses nouvelles et demande à pouvoir résilier les contrats avec un préavis de seulement trois mois[2]. Ensuite, l'Agence Continentale fusionna à la fin de avec la Telegraphen Union (TU), l'agence de presse du Trust Hugenberg[3], du magnat des médias Alfred Hugenberg, figure de la République de Weimar.

Le résultat de la fusion est le Deutsches Nachrichten Büro (DNB), d'inspiration national-socialiste. Cette nouvelle entité, dotée de moyens considérables pour l'époque, disposera du monopole de l'information en Allemagne sous le régime d'Hitler, qui l'a précédée.

Références

  1. "Nazis in Pre-War London, 1930-1939: The Fate and Role of German Party" par Barnes, page 76
  2. « Un siècle de chasse aux nouvelles: de l'Agence d'information Havas », par Pierre Frédérix – 1959 - page 383
  3. "Trafic de nouvelles", par Oliver Boyd-Barrett et Michael Palmer, Editions A. Moreau, 1981, page 253
  • Portail de la presse écrite
  • Portail des entreprises
  • Portail de l’Allemagne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.