Murex (entreprise)

Murex est un éditeur de logiciels fondé en 1986 offrant des produits pour les activités de trading, de trésorerie, de risque et de traitement des transactions pour les acteurs des marchés financiers[3].

Pour les articles homonymes, voir Murex.

Murex

Création 15 septembre 1986
Fondateurs Salim Eddé
Forme juridique Société par actions simplifiée
Siège social Paris
 France
Direction Maroun Edde
Activité Edition de logiciels applicatifs
Produits MX.3
Effectif 975 au 30 septembre 2018[1]
SIREN 338 695 869
Site web Murex.com

Chiffre d'affaires
336 210 300 € au 30 septembre 2018[2]
Résultat net 35 469 300 € au 30 septembre 2018

Histoire

Murex a été fondé en 1986 à Paris par Laurent Néel et Salim Eddé, rejoints rapidement par les trois frères de Salim ainsi que son beau-frère[4]. L’entreprise a connu une croissance organique et emploie aujourd’hui dans le monde plus de 2,200 personnes représentant de multiples nationalités[5].

En 2013 National Australia Bank met en place MX.3 pour gérer son activité de trading de change, du front au back-office, à Melbourne. Le déploiement se poursuit ensuite par phases pour couvrir toutes les opérations internationales[6].

En 2014, la banque singapourienne DBS adopte la plateforme MX.3 pour ses activités de gestion des risques[7].

UBS annonce avoir choisi le logiciel de Murex pour remplacer une grande part de sa plateforme de trading fixed income (enregistrement des transactions, valorisation et gestion du risque). À l’époque, la décision est considérée comme un changement technologique majeur de la part d’un prêteur important, motivé par la nécessité de réduire les coûts et de substituer une solution standardisée à ses multiples systèmes[8].

Murex s’associe à Tullet Prebon pour utiliser les données de TPI pour la validation de ses modèles de valorisation internes[9].

China Merchants Bank utilise la plateforme de trading MX.3 de Murex afin d’améliorer la technologie de ses activités à Shenzhen et à Shanghai, après être devenu l'un des premiers établissements financiers chinois à rejoindre le consortium blockchain R3[10].

Murex participe au projet pilote de Teen Turn Dublin, initiative visant à créer un pipeline de talents pour les femmes travaillant dans les domaines des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STIM)[11].

Murex annonce son partenariat avec Microsoft, permettant à sa plateforme MX.3 d’être déployée sur le cloud et d’être certifiée sur Microsoft Azure[12].

Salim Eddé, l'un des fondateurs de la société, est cité dans les Panama Papers[13].

ATB Financial démarre la première phase du transfert de son infrastructure et de la gestion de ses applications dans le cloud avec la mise en place de la solution Software-as-a-Service (SaaS) MX.3 de Murex en [14].

En 2017, Murex collabore avec Amazon Web Services (AWS) afin de porter MX.3 sur la plateforme cloud d’Amazon. ‘MX.3 on the cloud’ peut être utilisée comme environnement de développement et de test, de production, de « disaster recovery » et pour accéder à des services proposés sur le cloud[15].

En 2018, Nationwide Building Society a mis en service la solution MX.3 afin de remplacer le système existant et diversifier ses sources de financement, revoir sa tarification et renforcer les contrôles de collateral, de risques et de liquidités[16]. Murex et Sapient Global Markets ont collaboré ensemble pour implémenter des tests d’automatisation et ainsi accélérer le déploiement[17].

Banca IMI, banque italienne, filiale du groupe Intesa Sanpaolo, a migré ses activités de dérivés actions sur la plateforme MX.3 dans le cadre d’une mise à niveau technologique de son activité de marchés de capitaux[18].

Bankdata, prestataire informatique bancaire danois, a annoncé l'extension de l'utilisation de MX.3 à l’ensemble de ses clients bancaires, la plateforme ayant été initialement déployée pour Jyske Bank et Sydbank. MX.3 remplace les systèmes existants et couvre l'ensemble du cycle de vie des transactions, centralise les calculs de risque, le trading et les données de paiements avec des traitements en temps réel[19].

The Depository Trust & Clearing Corporation (DTCC) s'est associé à Murex afin d’apporter une solution aux obligations de reporting règlementaires dans le cadre de la régulation SFTR - Securities Financing Transactions Regulation. La solution SFTR de Murex sera reliée au référentiel central de DTCC (Global Trade Repository) afin de simplifier le reporting règlementaire et de réduire les coûts de mise en œuvre[20].

En 2019, Banorte, deuxième plus grande banque d'investissement mexicaine, a annoncé qu'elle étendrait son utilisation de MX.3 pour certaines de ses principales fonctions de risques et de compliance. MX.3 permettra à Banorte d’automatiser et de numériser ses opérations, y compris le risque de contrepartie, l’ajustement de valorisation des dérivés (XVA) et la gestion des garanties[21].

Activité

Outre le bureau principal de Paris, Murex compte 17 bureaux à travers le monde dans des villes comme New York, Londres, Dublin[22], Hong Kong, Beyrouth, Sydney et Singapour[23]. Les clients de Murex se trouvent dans 70 pays[4]. La plateforme de Murex, MX.3, est utilisée entre autres par les banques, les gestionnaires d'actifs, les fonds de pension et les compagnies d'assurance[3],[9]. Parmi ses clients figurent UBS[8], Banque nationale du Canada[24], Bank of China[23], OCBC Bank[25], China Merchants Bank[10] et ATB Financial[14].

M. Maroun Eddé est l’actuel Président Directeur Général du groupe[3],[26].

Dans le classement Truffle 100 de 2018, Murex a été reconnu comme étant le troisième éditeur de logiciels français avec un chiffre d'affaires annoncé de 507 millions d'euros[27].

Notes et références

  1. https://www.infogreffe.fr/entreprise-societe/338695869-murex-750188B037950000.html?typeProduitOnglet=EXTRAIT&afficherretour=false
  2. Sur www societe.com le 17 juillet 2019
  3. « Company Overview of Murex S.A.S », Bloomberg, (consulté le 16 août 2017)
  4. « Salim Eddé. Un entrepreneur philanthrope qui a du flair », Magazine Le Mensuel, (consulté le 15 février 2018)
  5. (en) « Murex Focuses New Offering on LIBOR Transition », Financial Technologies Forum, (consulté le 25 octobre 2019)
  6. « Case study: National Australia Bank – NABbing the advantage », IBS Intelligence, (consulté le 15 février 2018)
  7. (en) Neeti Aggarwal, « Combining vendor-based and in-house solutions helped DBS optimise risk management capabilities », The Asian Banker, (lire en ligne, consulté le 28 novembre 2017)
  8. (en) « UBS to outsource fixed income trading platform », Financial Times, (lire en ligne, consulté le 28 novembre 2017)
  9. (en) Joanne Faulkner, « Murex Adds Tullett Prebon OTC Data capabilities », Waters Technology, (lire en ligne, consulté le 28 novembre 2017)
  10. (en) Alex Hamilton, « China Merchants Bank goes live with MX.3 from Murex », IBS Journal, (lire en ligne, consulté le 28 novembre 2017)
  11. (en) Elaine Burke, « Teen-Turn: A direct link to STEM careers for young women », Silicon Republic, (lire en ligne, consulté le 28 novembre 2017)
  12. (en) Sean Dudley, « http://www.technologyrecord.com/Article/sibos-2017-murexs-mx3-platform-coming-to-microsoft-azure-61655#.Wh0V-tzTPMI », The Record, (lire en ligne, consulté le 28 novembre 2017)
  13. https://www.lemonde.fr/panama-papers/article/2016/04/09/panama-papers-de-riches-francais-muets-sur-leurs-montages-offshore_4899119_4890278.html, Maxime Vaudano und Jérémie Baruch: Panama papers: de riches Français muets sur leurs montages offshore
  14. (en) Alex Hamilton, « ATB goes live with Murex solution », IBS Journal, (lire en ligne, consulté le 28 novembre 2017)
  15. « Murex moves onto cloud », Risk.net (consulté le 15 février 2018)
  16. (en) « Murex’s MX.3 goes live at Nationwide », Securities Lending Times, (consulté le 24 juillet 2018)
  17. (en) « Nationwide Building Society goes live with Murex MX.3 risk platform », IBS Intelligence, (consulté le 24 juillet 2018)
  18. (en) « Banca IMI migrates to Murex MX.3 platform », sur IBS, IBS Intelligence, (consulté le 24 juillet 2018)
  19. (en) « Bankdata expands use of Murex’s MX.3 », Institutional Asset Manager, (consulté le 25 octobre 2019)
  20. (en) « DTCC partners with FIS, SimCorp and Broadridge to streamline SFTR trade reporting », Global Custodian, (consulté le 25 octobre 2019)
  21. (en) « Banorte Digitizes Risk Operations auteur=Josephine Gallagher », Waters Technology, (consulté le 25 octobre 2019)
  22. (en) « Murex Software Firm Expands Workers », Irishdev.com, (consulté le 28 novembre 2017)
  23. (en) « Market risk technology vendor of the year (system): Murex », ’’Risk.net’’, (lire en ligne, consulté le 16 août 2017)
  24. (en) Steve Dew-Jones, « Bank of China Implements Murex Platform », ’’Waters Technology’’, (lire en ligne, consulté le 16 août 2017)
  25. (en) Esther Tan, « OCBC eliminates inefficiencies by automating and standardising end-to-end systems », The Asian Banker, (lire en ligne, consulté le 28 novembre 2017)
  26. « Murex », sur www.societe.com (consulté le 17 juillet 2019)
  27. « Le palmarès des éditeurs de logiciel Français », truffle100.fr, (consulté le 25 octobre 2019)

Voir aussi

Liens internes

Lien externe

  • Portail de la finance
  • Portail de l’informatique
  • Portail des entreprises
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.