MacKenzie Bezos

MacKenzie S. Bezos (née Tuttle le ) est une milliardaire et romancière américaine, ancienne épouse de Jeff Bezos.

Mackenzie Bezos
Biographie
Naissance
Nom de naissance
MacKenzie S. Tuttle
Nationalité
Formation
Université de Princeton
Hotchkiss School (en)
Activités
Conjoint
Autres informations
Distinction

Biographie

À l'université de Princeton, elle rencontre Jeff Bezos, avec qui elle se marie six mois plus tard[1] ; une autre source situe leur rencontre dans une entreprise, le fonds spéculatif new-yorkais D. E. Shaw, dont Jeff Bezos était alors le vice-président et que MacKenzie a rejoint pour avoir un « travail administratif alimentaire, qui lui permettrait d'écrire des romans »[2].

Elle fut l'une des premières salariées de l'entreprise fondée ensuite par son mari, Amazon. Elle l'aide dans son ascension, avant de prendre du recul, pour s'occuper de sa famille et de sa carrière littéraire[2]. Ils sont parents de quatre enfants, trois fils et une fille, adoptée en Chine[1]. En 2014, elle fonde ByStander Revolution, une plateforme contre le harcèlement[3].

À l'université, Toni Morrison fut sa professeure ; elle estimait que MacKenzie Bezos était l'une de ses meilleures élèves. Elle l'a par la suite embauchée comme assistante de recherche pour son roman Jazz. MacKenzie Bezos a mis dix ans à achever son premier roman, avant d'en publier un second quelques années plus tard ; malgré de bonnes critiques, ils se sont peu vendus[2].

En , Jeff Bezos annonce sur Twitter leur divorce, vingt-cinq ans après leur mariage[4]. MacKenzie Bezos reçoit 25 % des parts d’Amazon de son ex-mari (soit 4 % des parts de la société) d’une valeur actuelle de 38,3 milliards de dollars (environ 34,1 milliards d’euros)[5].

Bibliographie

  • 2005 : The Testing of Luther Albright
  • 2013 : Traps

Notes et références

  1. Marie-Pierre Gröndahl, « Jeff Bezos, roi du monde », Paris Match, semaine du 3 au 9 août 2017, p. 34-39.
  2. Hélène Vissière, « Jeff Bezos : ses ennemis, sa liaison, ses affaires », lepoint.fr, 15 janvier 2018.
  3. « Bystander Revolution », sur www.bystanderrevolution.org (consulté le 9 janvier 2019)
  4. Paris Match, « Jeff Bezos, l'homme le plus riche du monde, divorce », sur parismatch.com (consulté le 9 janvier 2019)
  5. Numerama, Jeff Bezos a perdu 38 milliards de dollars mais reste l’homme le plus riche du monde, 08/07/2019
  • Portail de la littérature américaine
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.