Lucian Boia

Lucian Boia, né le , est un historien roumain francophone.

Son œuvre, originale, traite de l'imaginaire collectif ; il s'est par ailleurs attaché à démonter les ressorts scientifiques du communisme.

Œuvres en français

  • L’Exploration imaginaire de l'espace, La Découverte, 1987
  • La Fin du monde, une histoire sans fin, La Découverte, 1989
  • Entre l'ange et la bête : le mythe de l'homme différent de l’Antiquité à nos jours, Plon, Paris, 1995
  • Pour une histoire de l'imaginaire, Les Belles Lettres, Paris, 1998
  • La Mythologie scientifique du communisme, Belles Lettres, 2000
  • Le Mythe de la démocratie, Les Belles Lettres, Paris, 2002
  • L’Homme face au climat : l'imaginaire de la pluie et du beau temps, Les Belles Lettres, Paris, 2004
  • Jules Verne : Les paradoxes d'un mythe, Les Belles Lettres, Paris, 2005
  • Quand les centenaires seront jeunes : L'imaginaire de la longévité de l'Antiquité à nos jours, Les Belles Lettres, Paris, 2006
  • L’Occident. Une interprétation historique, Les Belles Lettres, Paris, 2007
  • La Roumanie : un pays à la frontière de l'Europe, traduit du roumain par Laurent Rossion, Les Belles Lettres, Paris, 2007
  • Napoléon III le mal-aimé, Les Belles Lettres, Paris, 2008
  • Hégémonie ou déclin de la France ? La fabrication d'un mythe national, Les Belles Lettres, Paris, 2009
  • Les Pièges de l’histoire - Les élites intellectuelles roumaines entre 1930 et 1950[1], traduit du roumain par Laure Hinckel, avec la participation de Gabrielle Danoux, Les Belles Lettres, Paris, 2013
  • La Fin de l'Occident ? Vers le monde de demain, Les Belles Lettres, Paris, 2018.

Liens externes

Notes et références

  • Portail de la Roumanie
  • Portail de l’historiographie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.