Lagune de Nador

La Lagune de Nador (en berbère : Ilel Ameẓẓyan ou Buɛerg en espagnol : Mar Chica (petite mer), en darija: sebkhat Buɛerg) est une lagune de la côte méditerranéenne du Maroc, au Rif, située à proximité des agglomérations de Nador et de Melilla, à 68 km de l'Algérie à son nord et à 45 km au sud, près de Kariat Arekmane.

Pour les articles homonymes, voir Chica.

Lagune de Nador
Ilel Ameẓẓyan
Mar Chica
مارتشيكا

Beni Ansar et la lagune de Nador vue d'en haut
Administration
Pays Maroc
Subdivision nador
Géographie
Coordonnées 35° 09′ 36″ nord, 2° 50′ 24″ ouest
Type Lagune
Superficie 115 km2
Altitude m
Hydrographie
Émissaire(s) Méditerranée
Géolocalisation sur la carte : Maroc

La faible ouverture de cette lagune sur la mer, les sorties d'eaux usées sans station d'épuration par le passé ainsi que l'activité industrielle avaient occasionné une pollution avancée de Mar Chica Med. Actuellement un grand programme est lancé pour assainir cette lagune depuis 2009[1].
Le programme d'aménagement de Mar Chica Med prévoit un budget de 46 milliards de DH entre 2009 et 2025. La dé-pollution de la lagune -toujours en cours- et la réalisation d'une 2e embouchure afin de renforcer son renouvellement en eau de mer a nettement amélioré la qualité de l'eau de la lagune.
D'autre part, Ce projet d'envergure mondiale, qui a pour vocation de transformer le paysage de la région[2], s'articule autour de sept réalisations que d'aucuns n'hésitent pas à qualifier des sept merveilles, à savoir la cité d'Atalayoun, la cité des deux mers, la nouvelle ville de Nador, la baie des Flamants[3], la Marchica sport, les Vergers de Marchica et le Village des pêcheurs répartis comme suit : 13,6 milliards pour le résidentiel, 3,3 milliards pour l’hébergement hôtelier, 3,1 milliards pour les équipements et services, 8,3 milliards pour les infrastructures et 17,6 milliards induits par le développement.
L'incidence de ce projet en termes de création d'emplois est évaluée à 15 000 emplois créés (4 700 directs et 10 300 indirects) durant la phase de construction. Une fois les projets livrés ce seront 65 000 emplois qui sont prévus, dont 30 000 directs et 35 000 indirects.

Le site est également un site Ramsar depuis le [4].

Économie

Villes au bord de lagune

Voir aussi

Liens externes

Notes et références

  • Portail des lacs et cours d’eau
  • Portail du Maroc
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.