Klebsormidiophyceae

La classe des Klebsormidiophyceae ou Klebsormidiophycées (anciennement appelées Klebsormidiophytes, ou Klebsormidiophyta), est une classe d'algues vertes européennes de la division des Charophyta. Elle rassemble 40 espèces connues réparties dans 3 genres : Klebsormidium, Stichococcus et Entransia[1].

Klebsormidiophyceae
Klebsormidium bilatum
Classification selon AlgaeBase
Domaine Eukaryota
Règne Plantae
Division Charophyta

Classe

Klebsormidiophyceae
C.Hoek, D.G.Mann & H.M.Jahns, 1995

Raphidonema (= Koliella), autrefois classé dans les Klebsormidiophyceae[2], est en fait un genre de Trebouxiophyceae[1].

Description

Ces algues se présentent sous la forme de filaments non ramifiés de petite taille, et elles possèdent des chloroplastes munis d'un petit pyrénoïde en position pariétale. Il peut y avoir (Klebsormidium) ou non (Stichococcus) des zoospores. Dans ce dernier cas la reproduction s'opère par fragmentation des filaments. Les gamètes mâles, les anthérozoïdes, sont biflagellés (caractéristique des Bikonta)[3]. Après la fécondation, le zygote forme un kyste.

Écologie

Ces algues sont terrestres ou aquatiques. On les trouve sur les rochers ou sur les maisons ou bien en eau douce et parfois dans les estuaires. Raphidonema nivale se trouve dans les glaciers. Certaines comme dans le genre Stichococcus vivent en symbiose avec des champignons et forment des lichens.

Liste des ordres

Selon AlgaeBase (2 mai 2013)[4], ITIS (2 mai 2013)[5] et World Register of Marine Species (2 mai 2013)[6] :

  • ordre des Klebsormidiales K.D.Stewart & K.R.Mattox

Selon NCBI (2 mai 2013)[7] :

  • ordre des Klebsormidiales
    • famille des Elakatotrichaceae
    • famille des Klebsormidiaceae
    • non-classé Klebsormidiales incertae sedis

Notes et références

  1. Bruno de Reviers, Biologie et phylogénie des algues, t. 1, Paris, Belin, coll. « Belin Sup Sciences », , 352 p. (ISBN 978-2-7011-3083-5 et 2701130832, ISSN 1158-3762), p. 96
  2. Classification phylogénétique du vivant 3e édition, Guillaume Lecointre & Hervé Le Guyader, éd. Belin, 2001, (ISBN 2-7011-4273-3)
  3. Algae: Linda E. Graham, Lee W. Wilcox, 1re éd
  4. M.D. et G.M. Guiry, AlgaeBase, National University of Ireland, Galway, 2012., consulté le 2 mai 2013
  5. ITIS, consulté le 2 mai 2013
  6. World Register of Marine Species, consulté le 2 mai 2013
  7. NCBI, consulté le 2 mai 2013

Liens externes

Sources

  • The Paleobiology Database: http://pbdb.org/cgi-bin/bridge.pl
  • (en) Louise A. Lewis et Richard M. Mc Court, Green algae and the origin of land plants, american journal of botany, 91 (10): 1535-1556, 2004
  • Portail de la botanique
  • Portail de la phycologie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.