Haemophilus aegyptius

Haemophilus aegyptius (Hae) est une espèce de bactérie du genre Haemophilus, dont les rapports avec Haemophilus influenza sont discutés, soit espèce voisine, soit hybridation Haemophilus influenza biogroupe aegytius[1].

Également appelée bacille de Weeks[2], ou de Koch-Weeks, elle a été découverte en 1886 par John Elmer Weeks (1853-1949), médecin américain diplômé de l'Université du Michigan ayant fait un voyage d'études à l'Université de Berlin[3].

Haemophilus aegyptius est un agent de conjonctivite bactérienne humaine[4], et depuis les années 1980 de la fièvre purpurique brésilienne[1].

Notes et références

  1. (en) S. Baron, Medical Microbiology, The University of Texas Medical Branch at Galveston., (lire en ligne), chap. 30 (« Haemophilus species »)
    par DM Musher
  2. Archives de l'instiut Pasteur de Tunis, vol. 33, (lire en ligne), p. 66
  3. Bertha B. Hallam, « JOHN ELMER WEEKS, M.D. 1853-1949 », Bulletin of the Medical Library Association, vol. 38, no 1, , p. 72 (ISSN 0025-7338, lire en ligne, consulté le 10 août 2018)
  4. Robert Le Guyon, Précis de bactériologie, G. Doin, , 955 p. (lire en ligne), p. 352
  • Portail de la microbiologie
  • Portail de la médecine
  • Portail de l’œil et de la vue
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.