Carence en vitamine A

La carence en vitamine A, ou hypovitaminose A, est un manque de vitamine A dans le sang et dans les tissus biologiques[1]. Cette carence est courante dans les pays les plus pauvres, en particulier chez les enfants et les femmes en âge de procréer, mais est rarement observée dans les pays plus développés[1]. La nyctalopie (cécité nocturne) est l'un des premiers signes de la carence en vitamine A. La xérophtalmie, la kératomalacie et une cécité totale peuvent également se produire, car la vitamine A joue un rôle majeur dans la phototransduction[1]. Les trois formes de vitamine A sont les rétinols, les bêta-carotènes et les caroténoïdes[2].

Prévalence de la carence en vitamine A dans le monde (1995).

Notes et références

  1. (en) « Vitamin A », Micronutrient Information Center, Linus Pauling Institute, Oregon State University, Corvallis, .
  2. (en) « Vitamin A Deficiency: Background, Pathophysiology, Epidemiology », sur Medscape, .

Voir aussi

  • Alimentation et gastronomie
  • Portail de la médecine
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.