Albert Bernhard Frank

Albert Bernhard Frank, né le à Dresde et mort le à Berlin, est un biologiste allemand.

Pour les articles homonymes, voir Frank.
Albert Bernhard Frank
Bernard Albert Frank, à 42 ans
Biographie
Naissance
Décès
(à 61 ans)
Berlin
Abréviation en botanique
A.B.Frank
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaines
Membre de

Biographie

Frank étudie les sciences naturelles, en particulier la botanique, à partir de 1861 auprès de Georg Heinrich Mettenius et Heinrich Gustav Reichenbach à l'université de Leipzig. Après sa promotion en 1865, il devient le conservateur de l'herbarium de cette université et, en 1867, il obtient l'habilitation à diriger des recherches. À partir de 1881 il effectue des recherches en physiologie végétale à l'école supérieure d'agronomie de Berlin.

Ses recherches sur les maladies de la cerise, du navet, des céréales et de la pomme de terre font son renom. Il est reconnu pour rendre rapidement exploitables en agriculture et en sylviculture les résultats de ses recherches. Il fut le premier en 1885 à utiliser le terme de mycorhize[1].

Œuvres

  • Beiträge zur Pflanzenphysiologie : Ueber die durch Schwerkraft verusachten Bewegunngen von Pflanzentheilen. Ueber die Entsthung der Intercellularräume der Pflanzen, Leipzig, 1868.
  • Die natürliche wagerechte Richtung von Pflanzentheilen und ihre Abhängigkeit vom Lichte und von der Gravitation, Leipzig, 1870.
  • Die Krankheiten der Pflanzen : Ein Handbuch für Land- und Forstwirte, Gartenfreunde und Botaniker, Breslau, ed. 1, 1880, 1 volume ; ed. 2, 1885-1896, 3 volumes.
  • (avec Paul Sorauer) Pflanzenschutz : Anleitung für den Praktischen Landwirt zur Erkennung und Bekämpfung der Beschädigungen der Kulturpflanzen, Berlin, 1892.

Hommage

Le genre de bactéries Frankia est nommé en hommage à Albert Bernhard Frank.

Notes et références

  1. (de) Frank A.B., 1885, « Über die auf Wurzelsymbiose beruhende Ernährung gewisser Bäume durch unterirdische Pilze » (Sur la nutrition de certains arbres par l'intermédiaire de la symbiose entre les racines et des champignons souterrains), Berichte der Deutschen Botanischen Gesellschaft, 3, p. 128–145 .

Voir aussi

Bibliographie

  • (de) L. Wittmack, « Albert Bernhard Frank », Gartenflora, vol. 49, , p. 1-4.
  • (de) Fr. Krüger, « Nachrufe Albert Bernhard Frank », Berichte der Deutschen Botanischen Gesellschaft, vol. 19, , p. 10-36.

Liens externes

A.B.Frank est l’abréviation botanique standard de Albert Bernhard Frank.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI

  • Portail de l’histoire de la zoologie et de la botanique
  • Portail de la biologie
  • Portail de la botanique
  • Portail de l’Allemagne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.