Registre des mariages

Le registre des mariages est un registre officiel détenu par les services de l'état civil de chaque commune. L'officier d'état civil y inscrit au fur et à mesure les mariages qui sont célébrés dans la commune. Chaque inscription constitue l'acte de mariage d'un couple. Il y a un registre par année civile. Chaque année le registre de l'année précédente est archivé.

C'est à partir du registre des mariages qu'est établi le livret de famille qui est demandé dans de nombreuses démarches administratives.

Les registres des mariages de moins de cent ans ne peuvent être consultés que par des agents de l'État habilités. Les particuliers peuvent les consulter que munis d'une autorisation écrite du procureur de la République.

Les premiers registres de mariages, tenus par les prêtres catholiques dans chaque paroisse du royaume de France, ont été institués par l'ordonnance de Blois de 1579. Depuis le Concile de Trente (clos en 1563) la présence d'un prêtre est obligatoire dans un mariage. En 1792, la laïcisation de l'état civil annule le caractère officiel du registre religieux et le transfère au registre tenu par les communes.

Portail du droit   Tous les articles sur le droit.
Portail Généalogie   Généalogie, archives et état civil.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.